Mécènes Caen Normandie

You can scroll the shelf using and keys

La Fondation lance son 5ème appel à projets

C’est p(art)i!

 

Dépôt des dossiers : du 29 mai au 29 septembre 2017 (18h00).

Chaque année, la fondation Mécènes Caen Normandie sélectionne plusieurs projets qu’elle accompagne financièrement.

 

Télécharger l’Appel à projet 2017.

Télécharger le Dossier de candidature AaP 2017.

Merci de bien suivre la procédure indiquée.

 

Merci de bien vouloir vérifier avant toute demande de soutien que votre projet est éligible au mécénat et qu’il entre dans le champ de compétences de la fondation.

Les soutiens financiers de la Fondation Mécènes Caen Normandie sont attribués à l’occasion d’un appel à projets. En dehors de cette procédure, les projets sont non recevables.

 

Mécènes Caen Normandie ne soutient pas :

  • les coûts de fonctionnement de la structure qui ne sont pas directement liés au projet (salaires…).
  • les collectes de fonds, soirées de gala, tombolas, ventes au profit d’une cause, les achats d’espaces publicitaires, les investissements immobiliers (sauf restauration du patrimoine).

 

M-1 pour Bloody Fleury

Le festival du polar dévoile sa programmation!

affiche-bloody

Cliquez sur l’image pour en savoir plus.

La fondation dévoile les lauréats 2016!

Les mécènes étaient réunis au Dôme pour annoncer les lauréats de l’appel à projets 2016-2017.

Les lauréats de l'appel à projets 2016-2017 et des mécènes

Les lauréats de l’appel à projets 2016-2017 et des mécènes

- MUE (Bayeux) – 15 000 € – Grand Prix ‘art et numérique’ : projet de création d’un parcours d’art urbain s’appuyant sur la réalité augmentée en incrustant des oeuvres, de façon réaliste mais virtuelle, sur les façades des bâtiments de la ville de Bayeux. Ce projet est porté par le Radar, espace d’art actuel situé à Bayeux.

 

- BLOODY FLEURY (Fleury-sur-Orne) – 5 000 € : festival littéraire gratuit, organisé par la commune de Fleury-sur-Orne, consacré exclusivement au polar dont la 2ème édition se tiendra du 3 au 5 février 2017. Une quarantaine d’auteurs sont attendus.

 

- JAZZ DANS LES PRÉS (Esquay/Seulles) – 6 000 € : série de concerts de jazz et de musiques afro-américaines (Blues, Funk…) en itinérance dans 27 communes sur 3 départements de la région Normandie, pour une 3ème saison, de mars à novembre 2017. Cet évènement est organisé par la Ferme Culturelle du Bessin.

 

- PALMA (Caen) – 4 000 € : festival d’art urbain convivial, simple et ouvert mêlant rencontres musicales et visuelles avec l’envie de susciter la curiosité et les échanges sur le territoire à explorer de la Presqu’île de Caen-Mondeville. La prochaine édition aura lieu du 22 mars au 9 avril 2017. Ce festival est créé conjointement par des artistes et des structures de l’agglomération caennaise.

J-7 pour envoyer votre dossier!

Il ne vous reste qu’une semaine pour postuler à l’appel à projets de la Fondation!

4ème appel à projets

Toute structure associative ayant un projet porteur d’image pour et sur le territoire, à caractère innovant et/ou original, dans les domaines de la culture, ou de la technologie appliquée à la culture, peut déposer son dossier de candidature.

Depuis sa création, la fondation d’entreprises Mécènes Caen Normandie a apporté une aide équivalente à 92 000 € à 13 projets associatifs.

grand-prix

 

Pour la première fois, les mécènes attribueront un  « Grand Prix », d’un montant de  15 000 €, pour un projet dont la thématique ciblera « art et numérique ».

 

Vous avez jusqu’au lundi 19 septembre 2016 à 18h00.

 

La Fondation lance son 4ème appel à projets

L’appel à projets dém(art!)

 

Dépôt des dossiers : du 19 mai au 19 septembre 2016 (18h00).

Chaque année, la fondation sélectionne plusieurs projets qu’elle accompagne financièrement.

Télécharger ici les conditions de l’appel à projet.

Cette année pour la première fois, les mécènes attribueront notamment un    « Grand Prix » d’un montant de 15 000 €, pour un projet dont la thématique ciblera « art et numérique ».

Télécharger ici le dossier de candidature.

Merci de bien suivre la procédure indiquée dans le dossier de candidature.

 

Merci de bien vouloir vérifier avant toute demande de soutien que votre projet est éligible au mécénat et qu’il entre dans le champ de compétences de la fondation.

Les soutiens financiers de la Fondation Mécènes Caen Normandie sont attribués à l’occasion d’un appel à projets. En dehors de cette procédure, les projets sont non recevables.

 

Mécènes Caen Normandie ne soutient pas :

  • les coûts de fonctionnement de la structure qui ne sont pas directement liés au projet (salaires…).
  • les collectes de fonds, soirées de gala, tombolas, ventes au profit d’une cause, les achats d’espaces publicitaires, les investissements immobiliers (sauf restauration du patrimoine).

 

Lorsque mécénat rime avec artisanat

Rencontre. A Caen, l’Artothèque ouvre ses portes à de jeunes artistes comme Alexis Debeuf et met à leur disposition un atelier pour une résidence de trois mois. Le Normand Alexis Debeuf y est accueilli depuis le 20 octobre 2015.

 

Mettre en scène la vie quotidienne

Alexis Debeuf est diplômé de l’École supérieure d’arts et médias de Caen-Cherbourg. Artiste bricoleur, il puise son inspiration dans sa vie quotidienne. Les objets, les matériaux, les supports de tout type qui constituent son environnement deviennent ses outils de travail. « Je peux laisser les objets en sculpture ou leur donner vie à travers des vidéos, des films ou des photos », confie Alexis Debeuf.

L’artiste désire mettre en place plusieurs projets lors de sa résidence notamment la création d’un musée mobile et l’exposition de ses œuvres dans des espaces publics. « Je souhaite être présent avec mes œuvres là où personne n’est ! », ajoute Alexis Debeuf.

Alexis Debeuf

Alexis Debeuf, © 2015 P. Thierry

Mécénat : Découverte, échanges, rencontres

La résidence permet à un large public de découvrir un art inédit et original mais également à l’artiste de rencontrer le public, de partager son expérience, de bénéficier du contexte du lieu et de découvrir d’autres horizons.

« J’aime aller vers des personnes qui ne connaissent pas forcément l’art, les plonger dans mon univers. Échanger avec les personnes présentes à l’Artothèque m’apporte un regard différent sur mes œuvres. Je peux laisser exprimer mon imagination avec liberté et sans contrainte particulière », évoque l’artiste.

La fondation Mécènes Caen Normandie est avant tout pour l’artiste, un partenariat essentiel pour réaliser et exercer son métier.

Les œuvres d’Alexis Debeuf sont présentes à son atelier, à l’Artothèque de Caen et à l’exposition à la maison des arts à Grand Quevilly (76) le 23 février 2016.

 

Vous pouvez retrouver toutes les actualités de l’artiste sur son blog :
www.alexisdebeuf.wordpress.fr

Prochainement sur son site internet :
www.alexisdebeuf.fr

 

Pascaline THIERRY

Shasei no shasei, entre France et Japon

L’exposition Where are the temples ?, qui a lieu à l’Abbaye aux Dames du 25 juin au 31 août 2015, est l’aboutissement du projet Shasei no shasei : les regards croisés  d’artistes bas-normandes et japonais sur leur pays.

Images de l'exposition

Exposition Where are the temples?, © 2015 M. Tanon

 

C’est en 2012 que débute le projet Shasei no shasei. Jane Motin et Doriss Ung, deux artistes plasticiennes partent en résidence de recherche au Japon grâce au partenariat entre la Région Basse-Normandie et l’Institut Français. Elles poursuivent leur travail en 2013 avec un second voyage qui aboutira sur une collaboration avec Toru Imanishi, photographe et Yoshimi Azuma, céramiste, deux artistes japonais accueillis en résidence en Normandie au printemps 2015.

Cet échange avec le territoire japonais donne naissance au projet collectif Shasei no Shasei puis à une exposition nommée Where are the temples ?. Ce projet d’art visuel est composé de photos, de vidéos, de dessins et de sculptures autour du rapport à la nature ainsi qu’à l’art de vie japonais. L’exposition est volontairement divisée en deux pavillons, ce qui permet un regard croisé Japon-Normandie.

 

Parcours et soutien artistique

Toutes deux diplômées des Beaux-arts de Caen (Jane Motin en 2000, Doriss Ung en 2005), elles se rencontrent pour la première fois lors d’un atelier en 2010 et entament leur première collaboration en 2012 sur ce projet. Par ailleurs, les deux artistes poursuivent leurs parcours individuels (plus d’informations sur leurs blogs – lien ci-dessous).

Shasei no Shasei reçoit le soutien de la Région Basse-Normandie et de l’Institut Français, de la Fondation d’entreprises Mécènes Caen Normandie, La Comédie de Caen, La Fabrique Culturelle et La Harponneuse. Une aide et un accompagnement qui ont été essentiels à l’élaboration du projet artistique.

M. Négadi

 

Where are the temples ? du 25 juin au 31 août 2015 à l’Abbaye aux Dames à Caen

Entrée libre

Pour + d’infos :

https://shaseinoshasei.wordpress.com

http://janemotin.com

http://www.dorissung.net

 

Les mécènes s’essaient à la jonglerie connectée

Collage

Mercredi 8 juillet, la Compagnie Parabole invitaient dans ses locaux ses partenaires techniques et financiers pour leur présenter l’avancement de son travail, et leur permettre de s’essayer à la jonglerie connectée.

 

 

Rencontre Sino-Normande à l’Abbaye aux Dames

Lauréat de l’appel à projets 2014, le Collectif Vera présentera le résultat de son travail lors d’un vernissage le jeudi 25 juin à 18h à l’abbaye aux Dames à Caen.

L’exposition présentée montre un double regard Normandie-Japon, fruit de résidences entre le département de Kyôto et la Basse-Normandie.

L’exposition sera visible jusqu’au 31 août 2015.

Invitation-where are the temples?

Mécénat: une chance pour la création artistique

Avec le soutien de Mécènes Caen Normandie, l’Artothèque de Caen accueille en résidence de jeunes artistes comme Marie Aerts pour les aider dans leur processus de création et provoquer la rencontre avec le public. Rencontre.

 Marie Aerts en résidence
Marie Aerts, © 2015 P. Thierry

 

Diplômée de l’Esam (l’école supérieure des arts et médias) de Caen-Cherbourg, l’artiste plasticienne Marie Aerts, a bénéficié d’une résidence de trois mois de février à mai 2015 à l’Artothèque de Caen au sein de l’espace projet.

Cette résidence aura été bénéfique pour l’équipe et le public de l’Artothèque qui ont pu assister en temps réel à la naissance d’œuvres d’arts. Pour l’artiste, cela a été « une véritable chance » que ce soit en termes de rencontre, d’échange ou de partage quotidien avec le public ayant libre accès.

Au cours de sa résidence, les œuvres qu’elle a réalisées au cours de sa résidence interrogent des sujets complexes tels que : le pouvoir, l’organisation sociale ainsi que l’idée du sacré lié aux croyances.

Personnage phare de ses œuvres, l’Homme sans tête, individu générique, vide représentant une société contrôlé, attise une certaine curiosité auprès du public.

 

Le mécénat : accélérateur du processus artistique

 

Marie Aerts ainsi que l’Artothèque de Caen sont reconnaissants du soutien de la Fondation Mécènes Caen Normandie « sans qui l’espace projet n’aurait pu se concrétiser » indique Claire Tangy, directrice de l’Artothèque.

« Le mécénat est avant tout un moteur mais aussi un soutien essentiel dans le monde artistique, c’est un réel accélérateur dans le processus créatif, il contribue à l’existence de l’art», confie Marie Aerts.

Prenez date !

Pour retrouver l’essentiel des œuvres de Marie Aerts, rendez-vous à l’Esam de Caen, du 19 novembre au 18 décembre 2015 où lui sera consacrée une exposition.

M. Négadi

Voeux 2015

Voeux

Les lauréats 2014 sont…

Ce midi s’est tenue à la DRAC de Basse-Normandie une conférence de presse pour annoncer les résultats de l’appel à projets 2014-2015. Les mécènes ont retenu 5 projets pour une enveloppe globale de 30 000€.

Mécènes et lauréats réunis dans la Chapelle de la DRAC de Basse-Normandie

 

SHASEI: 4 500€

©Collectif Vera

Exposition artistique autour de la photographie, de la céramique et d’installations, résultat de résidences d’artistes bas-normands et japonais.

Les objectifs du projet

-Produire une exposition qui recueille le regard des artistes japonais sur notre territoire.

-Accueillir en résidence des artistes japonais qui pourront ainsi dialoguer avec les lieux, mais aussi rencontrer d’autres artistes, échanger avec un public, ainsi qu’avec des scolaires sur des temps de workshops.

-Mettre en résonance des formes de créations variées.

 

L’espace projet du Palais: 4 500€

Marie Aerts

Espace projet au sein de l’Artothèque qui accueillera 4 jeunes artistes par an en résidence.

Les objectifs du projet

-Participer à l’ensemble du processus de création artistique en aidant de jeunes artistes, récemment diplômés, dans leur insertion professionnelle.

-Donner au public l’opportunité d’appréhender au plus près des processus de création.

-Contribuer au rayonnement du territoire normand par le soutien et la mise en lumière d’une filière professionnelle, symbole de créativité et d’avenir.

-Activer la synergie entre projet artistique, politique culturelle et enjeux économiques territoriaux.

 

Corps de ballet: 7 000€

Corinne Dadat ©Marion Poussier

Corinne Dadat ©Marion Poussier

Création d’une pièce théâtrale et numérique intitulée « Moi, Corinne Dadat » à partir des témoignages de femmes de ménage bas-normandes. Ces représentations seront accompagnées d’expositions photos et d’installations scénographiques.

Les objectifs du projet

-Valoriser les vies ouvrières de ces femmes, leurs singularités et profiter de ces rencontres pour les sensibiliser aux outils multimédias.

-Organiser des temps de rencontre réguliers entre des artistes, des habitants et des structures culturelles qu’ils fréquentent peu.

-Associer des publics à la réalisation d’expositions et à la création théâtrale permettant ainsi de lever des barrières pour des personnes habituellement exclues de ces lieux.

 

Orphée aux Enfers: 7 000€

Orphée aux Enfers

Production d’un opéra collaboratif.

Les objectifs du projet

-Démocratiser l’opéra, le rendre accessible au plus grand nombre, abattre des cloisonnements

-Provoquer une rencontre inoubliable entre des jeunes et l’opéra ; entre les jeunes eux-mêmes et la région qui les entoure, tissu industriel compris.

-Favoriser l’éveil citoyen chez les jeunes ; développer leur confiance en eux et en l’avenir ; et donc rendre la région plus riche, plus ouverte et conquérante.

 

Normandie Terre d’Histoire: 7 000€

©David Arraez

©David Arraez

Spectacle son et lumière regroupant 160 figurants et retraçant les grandes heures de la Normandie.

Les objectifs du projet

-Raconter une histoire souvent encore trop méconnue.

-Faire vivre et connaitre la ville de Mézidon-Canon, accroître son rayonnement.

-Offrir un projet à réaliser permettant de mêler jeunes et anciens, retraités et actifs, aisés et moins aisés, timides et hardis.

-Valoriser et affirmer l’importance du bénévolat.

 

Le ‘Coup de Cœur’

Coup de Coeur

Cette année, la Fondation a également retenu un projet « coup de cœur » qui sera accompagné par l’un de nos mécènes sur du mécénat de compétence. La Société 33 ID accompagnera « LE P’TIT COIN » à Mondeville, premier café-théâtre éphémère normand, dans la mise en place d’actions de communication et la création d’un site web dédié.

CADOMUS live!

Les 20 et 21 septembre 2014, CADOMUS présentait pour la toute première fois au grand public l’avancement de son travail.

DSC_1424

Mickaël Biabaud, membre de l’association explique aux habitants le travail  derrière la reconstitution de l’hôtel ville.

DSC_1438

Joël Bruneau, Maire de Caen et Président de l’Agglomération était présent, Place de la République, pour découvrir l’application.

5

Une présentation a également eu lieu à l’Université de Caen sur grand écran.

L’application est désormais téléchargeable ici.

L’association a besoin du soutien des Caennais pour les aider à poursuivre leur projet!

Mécènes Caen Normandie – Finaliste aux oscars du mécénat

La Fondation s’est présentée cette année aux Oscars du Mécénat de l’ADMICAL dans la catégorie « nouveau mécène ».

Mécènes Caen Normandie – invité du CLIC France

Conférence CLIC France

Vendredi 23 mai, Mécènes Caen Normandie était invité aux rencontres « Patrimoine, numérique et mécénat » organisées par le CLIC France à l’institut du monde Arabe à Paris.

Géraldine Baraud, Vie-présidente de la fondation était accompagnée par le président de l’Association CADOMUS (lauréat 2013).

Interfaces à normandigital

La culture rencontre le numérique

 

Sylvain Garnavault, de la compagnie Parabole a été invité à présenter son travail lors de normandigital les 15 et 16 avril 2014. Véritable « université du numérique » organisée par le Club TIC de Normandie, l’évènement avait pour objectif au travers de 44 sessions-ateliers de parler du numérique aux professionnels.

En partenariat avec Relais d’Sciences, Sylvain a pu expliquer comment grâce au numérique il a transformer ses objets de travail qui eux même l’ont obligé à modifier sa manière de travailler.

DSC_3194

Remise des prix!

Les 4 projets retenus ont aujourd’hui officiellement reçu leurs prix!

cadomusDeux membres de l’association recevant leur chèque de leur parrain Benoit Contamin

 

Pourquoi avoir souhaité parrainer le projet Cadomus ?
« Le projet porté par Cadomus de modélisation 3D de Caen avant guerre est un projet innovant et ambitieux, scientifique et culturel.
La modélisation virtuelle, outil moderne et ludique, est mise au service de la valorisation du patrimoine, de l’architecture et du tourisme pour le grand public. Utilisant les supports nomades et web, la reconstitution de Caen sera interactive et pédagogique. Se promener dans la ville et fouiller son passé sera passionnant.
En étant une 1ère nationale, voire internationale, ce projet s’appuie sur le savoir-faire régional et des acteurs locaux (CIREVE, DATEXIM). Il bénéficie d’un enthousiasme des collectivités, des partenaires, de scientifiques et historiens. 22 hectares, 19000 bâtiments, 8000 documents iconographiques, voilà le terrain de jeu du projet s’étalant sur 10 ans, générant 2 emplois. Ce projet mérite un soutien particulier au regard de son caractère pluridisciplinaire au service du territoire.
Les mécènes l’ont compris et ont été conquis, en avant pour l’outil intergénérationnel ! »

Voir la fiche de : Cadomus

 

Remise des prix!

Les 4 projets retenus ont aujourd’hui officiellement reçu leurs prix!

interfaces

Sylvain Garnavault de la Compagnie Parabole reçoit son chèque de Géraldine Baraud, Vice-présidente de la Fondation

 

Pourquoi avoir choisi de parrainer un projet ?
« Ce parrainage s’inscrit dans la logique de mon engagement au sein de la fondation Mécènes Caen Normandie. Il concrétise un désir de rapprochement et d’échanges entre les acteurs économiques et culturels. Un désir fondé sur la conviction que les entreprises et les artistes ont beaucoup à s’apprendre pour innover, conquérir, se maintenir et se développer.
Le projet Interfaces, mêlant l’art de la jonglerie et les technologies numériques, illustre la capacité à faire évoluer un savoir-faire traditionnel, à s’aventurer de manière ambitieuse dans de nouvelles voies. »

Voir la fiche de : Interfaces

 

Remise des prix!

Les 4 projets retenus ont aujourd’hui officiellement reçu leurs prix!

Viva

Sophie Roughol de l’association VIVA VOCE reçoit son chèque de son parrain, Frédéric Tambutet

 

Pourquoi avez-vous choisi d’être parrain ?
« La découverte des points de vue différents sur la société, la vie, la beauté, la culture, le monde en fait, constitue le principal bénéfice pour moi du temps que je peux consacrer à la fondation et aux artistes et projets observés ou soutenus. Cela fait grandir ma capacité de compréhension de notre environnement à tous. »

Voir la fiche de Viva Voce: VIVA VOCE

 

Remise des prix!

Les 4 projets retenus ont aujourd’hui officiellement reçu leurs prix!

Interstices

Serge Langeois remet son chèque à David Dronet

 

Quel est votre sentiment sur ce projet ?

« Je suis fier de remettre ce prix à David Dronet pour récompenser son grand talent d’artiste et d’organisateur de manifestations d’arts plastiques. Je suis son travail depuis une dizaine d’années, et j’espère que cette aide va lui permettre de développer la création en arts plastiques. »

Voir la fiche de : Interstices

La Fondation Kronenbourg lance son appel à projets 2014!!

Du 1er mars au 30 avril au niveau national!

 

Trois domaines d’éligibilité :
-la musique ( pour les projets « culture »),
-la biodiversité (pour les projets « nature »)
-l’entraide (pour les projets « solidarité).

Présentation de l’appel à projets:
Fondation Kronenbourg

Pour plus d’informations:
http://www.fondation-kronenbourg.com

Voeux 2014

Voeux

Les lauréats sont…

 

Ce midi s’est tenue au Musée d’Art et d’Histoire Baron Gérard de Bayeux une conférence de presse pour annoncer les résultats de l’appel à projets 2013-2014. Les mécènes ont retenu 4 projets pour une enveloppe globale de 30 000€.

Au premier rang les lauréats, au second rang les mécènes

Les lauréats (premier rang) et des mécènes (second rang) dans la salle des fauteuils suspendus

Cadomus: 10 000€

Faire entrer le Caen d’avant guerre dans le 21ème siècle.unicaen3

Les objectifs du projet

-(Re)découvrir la ville d’hier et d’aujourd’hui : architecture, patrimoine, urbanisme…La compréhension de l’urbanisme actuel de Caen est intimement liée à son passé.

-Proposer un projet pluridisciplinaire, ludique et moderne (nouvelles technologies) afin d’intéresser le plus grand nombre.

-Favoriser le rayonnement de la ville au niveau local, national voire international par le biais de supports nomades.

-Mettre en avant des partenariats et savoir-faire locaux.

—————————

Interfaces : 5 000€

Développement d’outils de jonglerie intelligents.visuel_Cie Parabole Interfaces_HD 300dpi 27x16,6cm + titre

Les objectifs du projet

-Créer un spectacle vivant mélangeant jonglerie et arts numériques.

-Travailler avec des partenaires locaux (la Brèche, Relais d’Sciences – FabLab, l’ESIX) sur le processus de fabrication et de création.

-Etre un ambassadeur des savoir-faire et de la créativité bas-normande dans le paysage jonglistique mondial.

—————————

Viva Voce : 5 000€

Les Sabots de la Marquise, un opéra-comique pétillant comme le champagne!Mise en page 1

Les objectifs du projet

-Promouvoir l’excellence de la voix, mettre en valeur son inépuisable diversité dans un esprit de festival favorisant les rencontres artistiques, et les découvertes de nouveaux talents.

-Mettre en avant une équipe de création composée de talents issus de la Normandie.

-Aller au devant d’un public toujours plus large et varié.

-Favoriser les échanges entre les pratiques amateurs et professionnelles.

-Proposer des actions pédagogiques sur le thème de la voix, tout en tissant des liens avec les structures caennaises d’enseignement de la musique.

—————————

]Interstice[09 : 10 000€

Rendre accessible la création contemporaine et privilégier la proximité avec les oeuvres et les artistes.Cod-Act

Les objectifs du projet

-Rendre accessible la création multimédia au grand public en privilégiant la rencontre avec les œuvres et les artistes.

-Montrer des œuvres de grande qualité dans d’excellentes conditions.

-Contribuer à la professionnalisation des artistes.

-Questionner la réappropriation d’espaces patrimoniaux par les artistes numériques.

-Développer un maillage de partenariats associatifs, institutionnels et privés pour l’échange et le développement de projets de création.

Les mécènes en visite au MAHB

 

C’est au Musée d’Art et d’Histoire de Bayeux (MAHB) que les mécènes se sont réunis pour procéder à la dernière étape de sélection de l’appel à projets 2013.
2 

Accompagnés d’Antoine Verney, Conservateur du Musée, et de Jacques Millet, Architecte du Musée et mécène de la Fondation, ils ont eu droit à une visite privée.

3

Les mécènes dans la salle du tribunal de 1840.

4